Votre panier est vide

n°99

Développer les capacités des plus faibles : une alternative à la sur-responsabilisa- tion et aux sanctions des allocataires sociaux

retour au sommaire du n°99 "Compétences psychosociales"


Auteur(s) :

Ricardo CHERENTI

Directeur général du CPAS d’Ecaussines


Premières lignes :

CPAS, Forem et d’autres acteurs sociaux ont tendance, à l’heure de l’Etat social actif, à se situer dans une logique duale « droits et obligations », les secondes conditionnalisant de plus en plus lourdement les premiers. Et si on sortait de ce schéma pour développer une vision « triale » : « droits – obligations – capaci- tés » ? Les acteurs sociaux reviendraient alors à une approche en phase avec l’essence du travail social : permettre aux per- sonnes fragilisées de renforcer leurs compétences, pour qu’elles aient réellement la capacité de s’autonomiser et de respecter leurs obligations.


Mots-clés :

compétences psychosociales, capacités, CPAS, contrôle, État social actif

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ? Auteur(s) : DELRUELLE Edouard Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme Résumé : Pour s’engager dans une réelle (...)

Moyens de paiement