Votre panier est vide

n°95

"Des femmes sans voix à une vie de choix" : un projet pour susciter, restaurer les capacités d’agir et de penser par et pour elles-mêmes

retour au sommaire du n°95 "Femmes et violences de l’exil"


Auteur(s) :

Interview par R. Lecomte de

Evelyne DOGNIEZ, directrice

Barbara RONDIAT, référente thématique du projet « Des femmes sans voix à une vie de choix »

Centre d’accueil Pierre Bleue (Yvoir) de la Croix-Rouge


Premières lignes :

Depuis mai 2016, au sein du réseau de structures d’accueil de demandeurs d’asile de la Croix-Rouge, le centre Pierre Bleue, à Yvoir, met en place un projet innovant d’accueil et d’accompagnement de femmes particulièrement vulnérables.

L’idée centrale de ce projet est de permettre à ces femmes de reprendre du pouvoir sur leur vie, de développer chez elles de l’empowerment, des capacités à décider et à agir par et pour elles-mêmes.

Cela passe par la restauration d’un sentiment de sécurité, l’apprentissage de techniques de défense et le réinvestissement de leur corps que leur culture ou les horreurs de l’exil leur empêchaient de penser comme leur appartenant.


Mots-clés :

Centre Croix-Rouge, femmes vulnérables, migrantes, empowerment, sécurité

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

La Concertation restauratrice en groupe sous l'angle particulier de l'implication de l'entourage des jeunes concernés

retour au sommaire du n°89 "Travailler avec les proches" Acheter le pdf Auteur(s) : Joanne CESCOTTO Directrice adjointe d’Arpège Résumé : Quand un mineur d’âge commet un fait qualifié infraction, le juge de la jeunesse peut proposer une Concertation Restauratrice en Groupe. Celleci (...)

Moyens de paiement