Votre panier est vide

n°81

Du maternel au social, (dé)liaisons possibles ?

retour au sommaire du n°81 "Déliaison dangereuse ou de la nécessité de recréer du lien"



Auteur(s) :

Martine GOFFIN Psychologue, psychanalyste, département adolescents et jeunes adultes du centre Chapelle-aux-Champs


Premières lignes :

Les situations de déliaisons familiales, sociales, professionnelles et autres convoquent différents espaces de traitement dans des champs multiples. Ces espaces sont investis de manière diffractée, ce qui peut amener les professionnels à des visions très contrastées, voire opposées, d’une même situation. Les déliaisons risquent alors de se répéter entre professionnels. La nécessité d’articuler, de lier les représentations de chacun est une condition de la possible subjectivation de leur histoire par les sujets qui nous consultent. A l’aide d’une situation clinique et d’expériences autour de la rencontre entre professionnels, l’auteur rend compte d’un travail d’articulations à partir de ce qui « affecte » les professionnels, comme une mosaïque à recomposer.


Mots-clés :

Répétition, diffraction, conflit, différenciation, articulation, subjectivation

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

« Parle à mon corps ; l’inceste l’a rendu sourd » : de la nécessaire évolution d’une pratique au service des mineurs victimes d’abus sexuels au sein de leur famille

retour au sommaire du n°80 "Le corps dans l’intervention (psycho)sociale" Auteur(s) : Samira Bourhaba Directrice du service Kaleidos, Liège Premières lignes : Engagés depuis une dizaine d’années dans l’aide aux mineurs victimes d’abus sexuels intra-familiaux et/ou mineurs auteurs de conduites (...)

Moyens de paiement