Intervenir chez des familles en difficultés. Entre proximité et recadrages

retour au sommaire du n°83 "Intervenir dans le "chez soi""



Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte de

Paola BALDI, Coordinatrice Elodie ROGER, Éducatrice Bertrand SANSEN, Éducateur

au sein de Fami-J-Kot, Mons


Premières lignes :

Fami-J-Kot, service d’aide et d’intervention éducative (SAIE) faisant partie du Centre régional d’éducation et de services (asbl), apporte aux familles un accompagnement éducatif, relationnel et social dans le milieu familial de vie, et en logement autonome supervisé pour des jeunes de 16 ans et plus. Il le fait sur mandat du Conseiller (SAJ), du Directeur (SPJ) ou, plus rarement, du Juge de la Jeunesse (TJ).

L’équipe de Fami-J-Kot est composée d’une coordinatrice, d’une assistante sociale et de quatre éducateurs. Tous sont amenés à pratiquer ce « terrain » d’intervention sociale particulier qu’est le domicile des bénéficiaires.

Nous avons interrogé la coordinatrice et deux éducateurs, afin qu’ils nous parlent des apports, difficultés et questions que suscite le fait d’intervenir chez les personnes aidées, et de la façon dont ils jonglent parfois, stratégiquement, entre interventions à domicile et interventions dans leurs locaux.


Mots-clés :

Intervention éducative, milieu familial, logement autonome, intervention à domicile

La Concertation restauratrice en groupe sous l’angle particulier de l’implication de l’entourage des jeunes concernés

retour au sommaire du n°89 "Travailler avec les proches" Auteur(s) : Joanne CESCOTTO Directrice adjointe d’Arpège Résumé : Quand un mineur d’âge commet un fait qualifié infraction, le juge de la jeunesse peut proposer une Concertation Restauratrice en Groupe. Celleci réunit l’auteur et son (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal