Les conséquences de la violence conjugale sur l’enfant

Article issu de la revue l’Observatoire n°59 "Enfants exposés à la violence conjugale "

Auteur(s) :

Interview de Maurice BERGER. Professeur et Chef de service en psychiatrie de l’enfant au CHU de Saint-Etienne, France

Cette interview, parue dans « La Gazette », n°12, juin 2008, est reproduite sur une suggestion de M. Berger, avec l’aimable autorisation de son auteur, Véronique Häring, Psychologue et Conseillère conjugale au centre genevois, Couple & Famille [1], Suisse.


Mots-clés :

Violences conjugales - enfants exposés à la violence conjugale - impacts des violences conjugales sur le psychisme de l’enfant - sécurité interne de l’enfant - défaillances parentales


Extrait :

Selon vous, à partir de quand une scène conjugale devient-elle violente pour un enfant ?

Je dirais qu’une scène conjugale devient violente pour un enfant quand il n’a pas le pouvoir de l’arrêter ni le pouvoir de s’y soustraire physiquement ou psychologiquement. Cela dit, l’impact dépend aussi de la fréquence des scènes auxquelles il est exposé et du niveau de différenciation de son psychisme : un enfant de six ; sept ans peut être très atteint par une scène de violence, mais en même temps, il peut être capable de dire à ses parents « taisez-vous ! » ou de se dire « ce sont leurs affaires » ; quand il y a une certaine prévisibilité, il peut repérer les prémisses d’une dispute, l’anticiper et se protéger en allant dans sa chambre. Un enfant plus petit est pris dans la tourmente. (...)

A la prison de Saint-Hubert. Le jardinage et la ferme comme outils de réinsertion

retour au sommaire du n°90 "Jardinons le social, cultivons un autre monde" Acheter le pdf Auteur(s) : Interview par Romain Lecomte de Véronique VAN DER AVOORT, Conseiller-Directeur, Chef d’établissement FF Brigitte LOOP, Attachée-Directrice FF Cécile DETHIER, Coordinatrice du SAD de (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal