Votre panier est vide

n°86

Les deux dimensions sous-jacentes du radicalisme. Regard d’un philosophe

retour au sommaire du n°86 "Radicalisme violent. Comprendre, prévenir au-delà de l’urgence"


Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte de

Edouard DELRUELLE, professeur de philosophie politique à l’Université de Liège


Présentation :

Edouard Delruelle est un philosophe engagé dans la Cité et régulièrement en contact avec le terrain. Il a, notamment, été directeur-adjoint du Centre pour l’égalité des chances et dispense des formations aux travailleurs sociaux autour des questions du racisme et de l’interculturalité. Il fait également partie de la Commission Marcourt qui a établi des propositions pour le développement d’un « Islam de Belgique ».

Il nous offre une analyse sans concession sur le contexte sociétal actuel qui favorise la radicalisation des jeunes, et plus généralement une montée aux extrêmes, au sein de la population « autochtone » aussi bien qu’au sein des populations issues de l’immigration. Une dynamique historique destructrice, où s’entretiennent mutuellement, d’une part, l’individualisme et les inégalités au niveau socio-économique, d’autre part, une recherche compulsive d’identités collectives enfermantes au niveau culturel et symbolique. Il nous lance également des pistes pour en sortir.

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

AS en service de santé mentale. De l'écoute à l'action, un rôle pluriel dans le respect de la temporalité des personnes

retour au sommaire du n°96 "Quel travail social dans les secteurs de la santé" Auteur(s) : Interview par R. Lecomte de Chloé DELMOTTE Assistante sociale Service social de Santé Mentale La Pioche Premières lignes : Depuis quarante ans, La Pioche, service de santé mentale (SSM) implanté à (...)

Moyens de paiement