Élément ajouté au panier

98 - Toxicomanies... et si on en parlait ? - 2018

En une trentaine d’années, la prise en charge de la toxicomanie a beaucoup évolué. De nouvelles approches et un nouveau regard sur l’usager se sont développés, remettant notamment en question l’objectif de l’abstinence à tout prix. Des freins, des obstacles, demeurent cependant…

Éditorial

Au cours des trois dernières décennies, l’objectif de l’abstinence à tout prix a laissé peu à peu place à des approches thérapeutiques (en centres ambulatoire, de court séjour, de cure, de post- cure, etc.) qui, tout en continuant à viser l’arrêt de la consommation, ont fait preuve de plus de souplesse et de tolérance. Elles ont davantage travaillé avec ce symptôme qu’est l’usage du produit, qui demande à être décrypté plutôt que sanctionné et stigmatisé. On ne sort pas du jour au lendemain d’une addiction bien installée, c’est un long chemin fait d’allers-retours, d’obstacles, de pièges...

Mais, en parallèle, se sont également développées des approches mettant entre paren- thèses cet idéal d’abstinence afin d’atteindre les usagers les plus désaffiliés, pas prêts à renoncer à leur consommation et souvent les plus impactés par les effets délétères de celle-ci. On a vu ainsi éclore ici et là des services d’accompagnement psycho-médico-social à « bas seuil » d’accès et, de façon plus pragma- tique encore, des actions visant la réduction des risques socio-sanitaires découlant de l’usage. Des ini- tiatives qui, pour accrocher et maintenir le lien avec ces usagers peu ou pas demandeurs, et assurer la continuité de leur suivi, ont dû particulièrement mettre l’accent sur le travail en réseau. La première salle de consommation à moindre risque du pays, créée à Liège il y a peu, est le dernier né de cette évolution.

Parfois complémentaires, parfois en tension, ces deux tendances se rejoignent en tous les cas dans le changement de regard qu’elles portent sur l’usager de drogues. Tentant de le sortir de l’ombre, de l’opprobre ou du discours moralisateur qui cautionne l’indifférence et l’exclusion - « après tout, c’est son choix ! » -, elles travaillent à lui rendre sa part de dignité, de citoyenneté, de responsabi- lité envers lui-même et envers les autres.

Pourtant, en décalage avec ces évolutions, la criminalisation de la consommation des drogues étiquetées « illégales » demeure la règle. Cette logique prohibitionniste et punitive, basée sur une loi vieille de bientôt un siècle, s’avère contre-productive aussi bien pour les usagers des substances concernées que pour la collectivité. Elle repose en outre sur une distinction entre drogues légales et drogues illégales qui crée de la confusion et n’empêche pas les ravages, que l’on pense à toutes les nou- velles addictions (parfois sans produits !), et plus encore au tabac et à l’alcool dont les coûts sociaux directs et indirects sont sans commune mesure. La sortie de ce paradigme va nécessiter une bonne dose d’innovation, de courage, d’audace politiques...

Sommaire

- Les comportements addictifs. Effets et déterminants d’une problématique pluridimensionnelle - Paul VERBANCK

- L’approche systémique appliquée aux addictions : le travail avec les adolescents, les jeunes adultes et leurs familles - Laurence CLEINGE, Dominique HUMBLET, Karine MEZZENA et Christine RIGO

- Phénix, renaître de ses cendres grâce à la force du groupe - Léonardo DI BARI, Youssef CHENTOUF, Benjamin DI NORSCIA et Fetije KOSOVA

- Accompagner la parentalité de personnes dépendantes et lutter contre leur stigmatisation : le combat de l’asbl Solaix - Anne-Sophie CHARNEUX (interview)

- Le centre de court séjour Transition. Une étape sur le long et difficile chemin pour sortir de l’addiction - Christine LEDENT

- La postcure, support de réadaptation psychosociale et de renforcement de l’abstinence : Centre des Hautes Fagnes - Véronique KESSEN et Catherine COLINET

- « Double diagnostic ». A la recherche d’un Accompagnement Individualisé, Intégré et Différencié des Assuétudes - Ronald CLAVIE

- Step by Step & Macadam, deux initiatives s’inscrivant dans le parcours de soins des détenus dépendants à Lantin - Alice VAN LIEROP et Florence TROST

- Périscope : focus sur un service de prévention et de promotion de la santé - Julie FAUCON et Emmanuelle DOYE

- Le continuum « prévention-aide/soins-réduction des risques » au travers de la pratique du centre Alfa - Dominique BIÉTHERES, Florence RENARD et Laurence PETIT

- Nous sommes tous des usagers de drogues. Développements, enjeux et défis vécus par les services spécialisés - Sébastien ALEXANDRE - Article en libre accès !!

- Evolution de l’offre d’accompagnement et de 47 soins pour usagers de drogue au départ d’un centre de première ligne : Start/Mass à Liège - Philippe BOLLETTE

- Transit asbl. Point de chute à la croisée des chemins, entre précarité et usage(s) de drogue(s) - Bruno VALKENEERS

- La réduction des risques en Belgique. Enjeux et perspectives - Catherine VAN HUYCK

- Såf’ti First, ou comment résoudre l’improbable équation entre santé et toxicomanie - Dominique DELHAUTEUR (interview)

Les politiques à l’égard des migrants âgés : la construction d’un nouveau risque social ?

retour au n°61 de la revue l’Observatoire : "Vieillesse & Migrations " Auteur(s) CARBONNELLE Sylvie Socio-anthropologue, chargée de recherche - Université Libre de Bruxelles (Gravités) et CDCS asbl Mots-clés Migrants âgés - vieillesse - solidarités familiales - solidarités (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal